Les graisses, indispensables

On peut partager les graisses en trois groupes:

  • les graisses saturées naturellement (souvent d’origine animale); elles ont un aspect plutôt solide comme le beurre, le saindoux, la graisse d’oie, la graisse de canard, un bon fromage artisanal. Une étude vient de les libérer de leur mauvaise réputation: elles n’ont pas de lien avec les problème cardiaques!!
  • les graisses mono ou polyinsaturées (naturellement et plutôt d’origine végétale); elles ont une présentation liquide comme l’huile d’olive, de colza, de noix, de chanvre, de lin, de tournesol, ……
  • les graisses saturées par l’une ou l’autre manipulation comme l’élévation de leur température; elles ont plutôt une origine végétale mais elles ont été “solidifiées” car elles se conservent alors beaucoup mieux.

Les graisses saturées naturellement sont les bienvenues en quantité raisonnable, surtout au petit déjeuner: elle sont indispensables entre autre, à la construction de nos cellules et aux multiples échanges au sein de notre corps. Un oeuf sur le plat, un tranche de lard, ou une portion de bon fromage à base de lait cru et aromatisé au cumin, à l’ortie, …. Les variétés ne manquent pas.

Il en est de même des huiles mono ou polyinsaturées que nous trouvons par exemple dans les olives. Elles sont essentielles dans la cuisine méditerranéenne, délicieuse et de si bonne réputation.

Par contre les graisses saturées par cuisson ou par manipulation  constituent de véritables toxines !!!!!! …… Pour se faire plaisir …. de temps en temps.

A propos des adipocytes

Les adipocytes, ou cellules adipeuses forment ce que l’on appelle communément la graisse. Elles se différencient en graisse brune, mobile et active dans notre corps, graisse blanche et graisse jaune.
France Guillain nous explique ce qui les différencie et ce qui est intéressant pour notre santé et notre silhouette: lien